À moins de vivre dans une grotte (c’est un choix comme un autre), vous ne pouvez certainement pas être passé à côté des célèbres têtes de mort mexicaines ! Les « Calaveras » (têtes de morts en Espagnol) rencontrent un succès exponentiel ces dernières années notamment dans le domaine du tatouage grâce à leur esthétique très coloré et détaillé. On retrouve également ces figures au sein du film Disney « Coco » en 2017 qui traite la traditionnelle fête de morts et tout son symbolisme avec d’emblématiques personnages.

A l’origine, la fête des morts, au Mexique, est une tradition ancestrale qui remonte à la civilisation des Aztèques. Ceux-ci célébraient à raison de deux fois par an leurs morts. Une fois pour les enfants, l’autre pour les adultes. On apportait des offrandes et célébrait leur seconde vie. Lors de la conquête espagnole, on retrouve beaucoup d’œuvres d’arts précolombiennes symbolisant des crânes, des motifs, des squelettes.

Et c’est cet art qui a inspiré des caricaturistes comme Manuel Manilla et José Guadalupe au XIXe siècle à créer les Calaveras : des têtes de morts humoristiques. Par la suite ils ont caricaturé toute la société mexicaine sous cette forme : Religieux, Militaires, Bourgeois… Et le plus connu reste le personnage de Catrina, une dame de la haute société, portant un chapeau, qui est devenue emblématique de la Fête des morts.

Le jour des morts (El dia de los muertos) fut instauré dans les années 1920 par les gouvernements nationalistes issus de la révolution de 1910. Il a lieu officiellement le 2 novembre mais les festivités se déroulent généralement entre le 24 octobre et le 3 novembre.

C’est à partir de ce moment que les Calaveras sont devenus le symbole même de cette tradition. Rapidement déclinés en masques, motifs, statuettes mais surtout en confiseries du même nom. Toujours avec l’idée de symboliser la mort de manière joyeuse et colorée.


En quoi consiste l’actuelle fête des morts au Mexique ?

Aujourd’hui, la fête des Morts, au Mexique, est inscrite au patrimoine de l’Unesco, tant elle est emblématique, hors du commun et merveilleuse visuellement. Pour les mexicains c’est l’occasion de se retrouver en famille et entre amis. Tout le monde s’offre des bonbons (les calaveras de sucre !) et d’autres gourmandises. La fête se déroule dans les cimetières autour des tombes des défunts qu’on parsème de fleurs et de bougies.  On rend hommage avec des chants, des danses, de grands repas festifs ou encore des carnavals. Au sein des foyers, des autels sont montés avec des photos, des objets personnels du défunt et d’autres éléments comme du sel ou des crucifix afin de purifier l’âme. Les maisons sont également décorées de bougies. Tout est fait afin de célébrer la mort joyeusement, montrer qu’elle ne fait pas peur, jouer avec elle et même s’en moquer. La mort est simplement vue comme une fin mais une continuation du cycle de la vie, une philosophie plutôt positive, non ?

Vous aussi vous aimez les Calaveras et leur signification ?

Retrouvez notre joli sac en toile personnalisé de crâne Calavera ci-dessous en coton 100% biologique et issu du commerce équitable !